Connexion
Clinique Vétérinaire
de la Poste
25, place Clemenceau
80100  Abbeville
Tél : 03 22 24 21 21

ptit journal N°=17


 

 

 

 

 Noël Approche, les premières neiges sont déjà là...On est bien au chaud dans nos maisons, nos animaux aussi!

Nous abordons ce mois ci le grand sujet des allergies...dossier vaste et complexe!

 

Question actualité, 3 cas récents de Rage avec risque de contagion aux personnes nous ont allerté...un petit rappel concernant cette terrible maladie, qui touche tous les mammifères.

 

 

 Quelques brèves concernant l'actulité de nos cliniques...

 

Bonne lecture!

 

 


 Les allergies

 

Tout comme nous, les chiens et chats peuvent souffrir de diverses allergies : allergie d’origine alimentaire, allergie de contact, dermatite liée à l'environnement, ou encore dermatite allergique par piqûre de puces.

 

Les problèmes cutanés et autres pathologies qu’entraînent ces allergies doivent être diagnostiqués et traités le plus tôt possible, dès l’apparition des premiers symptômes.

La guérison passe à chaque fois par une bonne implication de la part du maître et... de son entourage.

 

 

 

                           

 

 


De nombreuses causes d'allergies


Le mécanisme de réaction allergique est très complexe.

C' est une réaction anormale et exacerbée du système de défense de l’organisme. 

 

Parfois, il peut y avoir une allergie à un vaccin, le chien a la tête qui gonfle comme un hypoppotame. Un chien piqué par une guêpe ou une abeille peut développer des petites boursouflures sur tout le corps, comme s'il s'était roulé dans des orties.

 

Certains aliments peuvent générer des intolérances, qu'on appelle un peu abusivement "allergies ". Les manifestations sont des diarrhées cataclysmiques incontrolables, ou parfois des démangeaisons.

 

Les pollens, ou d'autres substances que l'on respire, peuvent générer du rhume des foins. Le chat présente parfois de l'asthme allergique. Le chien va avoir des réactions de démangeaisons, même pour des pollens.

 

Il arrive aussi que certains animaux présentent des irritations liées à l'endroit ù ils se couchent: le béton, la laine, certaines lessives...

 

Bien entendu, les allergies évoluent avec le temps, on peut en développer certaines avec le temps, et souvent, l'on est allergiques à plusieurs choses.

 

La gestion de l'allergie

 

Si votre compagnon souffre de troubles allergiques, nous rechercherons la cause du trouble. Nous essaierons de faire la différence entre une allergie de type alimentaire, une dermatite de contact, une allergie parasitaire ou à des aéroallergènes...en sachant que tout peut être un peu mélangé!

Cela nescessite une grande rigueur, et nous vous expliquerons pas à pas notre démarche.

 

Après avoir lancé les investigations et examens nécessaires, nous pourrons soigner les symptômes à l’aide d’un traitement approprié (corticoïdes, antibiotiques, antihistaminiques, désensibilisation, immunorégulateurs, aliment spécifique) et de traitements locaux : shampooings, lotions, sprays…

 

 

 

 

 

 

Le maître devra faire preuve de patience et de beaucoup d’implication. La réussite du traitement et la guérison de l’animal en dépendent.

Il est capital de veiller à bien suivre les conseils et de faire en sorte que tout l’entourage familial et amical ne vienne pas troubler traitement. Nous vous proposerons une alimentation adaptée à votre animal, qui peut suffire à stopper les symptomes. Tous les « à-côtés »alimentaires parmi lesquels les friandises, devront absolument être éliminés afin que le régime hypoallergenique mis en place ne soit pas faussé.

 

Un animal allergique le restant toute sa vie, il faudra être vigilant. 

 

L'animal allergique est toujours sensible à tout ce qui peut démanger...par exemple, les puces! La lutte doit être drastique, car il est certain qu'une puce va entrainer des lésions importantes.

 

Ce type d’allergie provoquant des démangeaisons et occasionnant du grattage, voire une crise de prurit généralisée (démangeaisons sur l'ensemble du corps), il doit être traité rapidement sous peine de prendre des dimensions dramatiques. 

L'allergie aux piqûres de puces se traduit généralement par l'apparition de rougeurs et de boutons sous le ventre et derrière les cuisses, une perte de poils et de violentes démangeaisons sur la croupe, ainsi qu'autour de la queue.

 

Nous serons peut être amenés à pratiquer des tests cutanés, comme ceux réalisés chez le dermato, afin d'évaluer des allergies trouvant leur origine dans l'environnement. Il s'agit principallement de plantes, d'arbres, de pollen, également de moisissures et d'accariens.Ce type d’allergie peut avoir un caractère saisonnier en fonction des allergènes responsables.

Une fois identifiée, cette allergie peut être traitée par desensibilisation, avec de bons résultats dans 80% des cas.

 

 

 

Chez le chien, les allergies cutanées s’accompagnent de démangeaisons qui peuvent être localisées ou s'étendre sur l’ensemble du corps.

On observe très fréquemment une otite, une conjonctivite et une atteinte podale (rougeur et démangeaisons entre les doigts et les coussinets).

Des lésions cutanées sont généralement également présentes: rougeur, “boutons"...

Souvent, outre les lésions cutanées liées à l’allergie elle-même, on observe des lésions secondaires liées aux surinfections bactériennes (Staphylocoques) et mycosiques (Malassezia). C'est que qui justifie un traitement antibiotique et parfois antifongique long, en association avec les traitements de l'allergie.

 

La maladie est chroniquerécurrente et nécessite une gestion et une prise en charge tout au long de la vie de l'animal.

Dans ce cas encore, le maître doit se montrer vigilant et s’impliquer pour la santé et le bien-être de son compagnon.

 

 

La rage encore présente

 

 

Au début du mois de novembre, un chaton a été rapporté du Maroc dans une voiture, sans respecter les procédures légales en vigueur. Ce chaton était un peu turbulent, il a mordu plusieurs personnes dans la famille, qui l'a gentiment refilé à des voisins. Là encore, le chaton était assez sauvage, et a mordu et griffé plusieurs personnes. Il a de nouveau été changé de famille, et là...il est mort. Il avait à peu près 3 mois.

Par chance, les derniers propriétaires ont appelé un vétérinaire. Par chance c'est un professionnel de santé animale qui les a renseigné...pas un stagiaire au rabais...L'histoire a allerté le vétérinaire, qui a recommandé aux personnes de porter le cadavre à l'Institut Pasteur, pour recherche de Rage. Par chance les personnes ont suivi les conseils du vétérinaire. Le chaton est décédé de la rage, une quarantaine de personne a été traité contre la rage. Quand les symptomes sont déclarés, après quelques semaines, il n'y a pas de traitement, c'est la mort, ineluctable.

 

Le 5 octobre, 2 chiots importés de Bulgarie vers les Pays Bas de façon "légale" sont décédés dans leurs familles d'accueil, après avoir mordu plusieurs personnes.

 

Attention...cette terrible maladie est toujours d'actualité...pour leurs sécurité et la votre, faites vacciner vos animaux. Nous sommes à votre écoute si vous souhaitez des renseignements.


La rage est liée à un virus, qui rentre dans le sang par la salive contaminée, à l'endroit de la morsure ou de la griffure. Le virus remonte le long des nerfs, jusqu'au cerveau. Il faut quelques semaines, voire quelques mois pour que le cerveau soit atteint. Quand il est atteint, les symptomes apparaissent, et le virus est excrété par la salive. L'animal ou la personne contaminée est alors contagieuse. Il meurt au maximum 15 jours après l'apparition des symptomes. C'est la raison pour laquelle les controles chez le vétérinaire lors d'une morsure ou griffure ont lieux jusqu'à 15 j apres l'accident: si l'animal décède durant les 15j, la tête est envoyée à l'Institut Pasteur qui pratique une recherche de Rage.


Tant que le cerveau n'est pas atteint, un traitement est possible. Une fois le cerveau touché, il n'existe pas de traitement, c'est la mort assurée.


Cette maladie était encore présente en France il y a une vingtaine d'année. Un programme de vaccination de nos animaux de compagnie est des renards sauvages à permis de rendre la France indemne de rage...Pourvu que ça dure!



 On a manifesté!

 

Le 6 novembre dernier, toutes les cliniques de la région ont fermé, seules les urgences étaient assurées. Les vétérianires et leurs assistantes se sont rendus à Paris, pour la première fois depuis 40 ans. Nous étions 8000, alors qu'il y a 16000 vétérinaires diplômes en France...Franchement, ça faisait du bien de se sentir soudés et unis face à l'injustice qui nous menaçait. Le gouvernement, sous la pression de certains lobbies pharmaciens, envisageait de nous retirer la vente des médicaments que vous vous délivrons. Finis les comprimés donnés au détail, les boites

déconditionnées. Finis les vermifuges donnés à l'accueil pour les animaux suivis dans nos cliniques. Finis les conseils des professionnels de santé animale que nous sommes, 7 ans d'études, pour être servis par des professionnels de santé Humaine, pour lesquels la santé animale est une option d'une semaine en fin de cursus...

Ouf, une fois de plus, le gouvernement a plié...ce coup ci, on ne va pas s'en plaindre!

 

Le 24 novembre, ce sont nos amis cavaliers et clubs hyppiques qui vont battre le pavé parisien...considérant qu'un cheval ça coute aussi cher à entretenir qu'un ballon, le gouvernement a décidé de passer la TVA de 7% à 20% dans toute la filière...Dommage pour les enfants qui ne pourront plus monter faute de moyen, et pour les chevaux qui vont partir à l'abbatoir...

 

 

Céline nous quitte

 

 

Après 12 ans de bons et loyaux services, notre agent d'ambiance favorite nous quitte: Céline reprend des études d'aide soignante en janvier. Son souhait est de travailler aux côtés des personnes âgées, en maison de retraite ou à l'hôpital. Vous la rencontrerez à la Clinique jusqu'au 3 décembre. Nous cherchons encore la perle rare qui saura la remplacer...et nous vous la présenterons très vite!

Bon vent Céline, votre joie et votre bonne humeur sauront éclairer les journées de vos patients.

 

 

 

 

Calendrier des Vétérinaires de garde pour les semaines à venir:

 

            

                -23 et 24 novembre: Dr Bulvestre à Cayeux: 06.41.72.39.76

                -30 nov et 1° dec:Clinique Jules Verne à Feuquieres:03.22.30.30.46

                -7 et 8 decembre: Dr Maury à Beauchamp: 03.22.30.23.60

                -14 et 15 decembre: Dr Grardel: 06.17.25.45.16

                -21 et 22 decembre:Dr Bulvestre à Cayeux: 06.41.72.39.76

                -25 decembre: Clinique Jules Verne à Feuquieres: 03.22.30.30.46

                -28, 29 dec et 1° janvier: Dr Maury à Beauchamp: 03.22.30.23.60

 

En dehors des we, composez le numéro habituel de la clinique, le répondeur vous indiquera quel est le vétérinaire de garde au sein de nos 2 cliniques.