Connexion
Clinique Vétérinaire
de la Poste
25, place Clemenceau
80100  Abbeville
Tél : 03 22 24 21 21

Ptit journal N°39


 

 

Ca y est, l'automne est bien là...Finies les longues journées, mais les balades entre deux averses sont encore possibles ! Attention aux chasseurs, renseignez vous avant de partir en plaine ou en forêt.

Ce mois-ci, nous aborderons le comportement alimentaire du chat, et les différents sujets d'actualités ayant trait au bien-être animal.

 

 

 

 

 

 

 

Comment mange un chat?

 

Aussi curieuse que puisse paraître cette question, elle n'est pas si anodine...En effet, le comportement alimentaire du chat est assez particulier, et sa méconnaissance occasionne souvent des désagréments.

Le chat est un animal qui picore. Nous faisons 3 repas par jour, le chien entre 1 et 3... le chat peut en faire une quinzaine dans la journée s'il en a la possibilité. Ce qu'il aime ? Manger 5 croquettes, faire sa toilette, manger 2 croquettes, dormir, manger 6 croquettes, courir après une souris, manger 10 croquettes, parce que ça creuse de courir, dormir, manger 2 croquettes, faire un câlin à sa maîtresse... etc.

DONC, si un chat ne finit pas sa gamelle, ce n'est pas parce qu'il n'aime pas...

Par ailleurs, le chat voit son appétit augmenter pendant quelques jours si l'on modifie et que l'on varie son alimentation... Donc, schématiquement, si votre chat a un comportement normal de chat, et mange 5 croquettes quand vous lui servez sa gamelle, vous vous dites "Ben zut alors, il n'aime pas!". Vous changez de marque. Du coup, dopé par la nouveauté, il dévore. Vous vous dites "Chic, j'ai trouvé ce qu'il aime". Et 5 jours après, l'appétit de minet s'est normalisé, il remange en picorant... et vous vous retrouvez bientôt à avoir 15 paquets de nourriture ouverts en même temps, des sachets fraicheurs, des boites, du gruyère, du thon, des yaourts...

Et un Minet qui devient de plus en plus grassouillet, de plus en plus "difficile", car il n'a plus vraiment faim, mais cherche (et exige!) juste de la nouveauté !

 

Le chat voleur...en fait, le chat vit en 3 dimensions de façon parfaitement

naturelle : il saute où il veut, quand il veut...et s'il trouve un truc qui sent bon...il goûte! Une omelette en train de cuire dans la poêle, un fromage qui s'affine gentiment, une viande qui attend de cuire vont tout naturellement l'intéresser! Avec un chat, on apprend à être rangé!

 

La stérilisation peut modifier le comportement alimentaire de certains chats, en augmentant leur appétit. C'est dès le moment de l'opération qu'il faut alors intervenir : une alimentation spécialement étudiée pour éviter la faim, des repas fractionnés dans la journée, des quantités mesurées, une bonne activité physique règleront facilement le problème.

 

Les sachets : qu'en penser ? Ils contiennent 80% d'eau, et sont donc très chers comparés à leur apport nutritionnel. Ceci étant, les chats en rafollent souvent. Ils sont indiqués pour les chats qui ont des troubles urinaires ou rénaux, et les chats âgés qui perdent de l'appetit.

 

Et l'eau?

 

Les chats adorent l'eau fraîche, surtout si elle est "courante". N'avez vous pas remarqué qu'ils viennent dans le lavabo boire au robinet dès que l'occasion de présente ?

Une fontaine à eau équipée d'un filtre peut permettre de satisfaire facilement les goûts de Minou.

Si votre chat a des soucis rénaux ou urinaires, une eau de source peut être préférable, parlez-en à votre vétérinaire.

Le lait n'est pas interdit. 30% des chats sont intolérants à la Caséine du lait et font des diarrhées, qui peuvent être évitées en donnant du lait spécifique pour chat.

 

En résumé, l'idéal est de vous faire conseiller par votre vétérinaire l'aliment qui convient le mieux à votre animal, de le tester et de ne plus en changer quand minou sera habitué (sauf évolution médicale, bien entendu). Préparez la dose journalière le matin dans un petit pot et distribuez toute la journée des petites doses. Une fontaine à eau fera la joie de votre chat.

 

Des jouets dans lesquels on insère les croquettes, et que le chat doit faire rouler pour obtenir sa croquette ou sa friandise sont très sympas, et distraient utilement les chats qui n'ont pas accès à l'exterieur.

 


Tuer un chat est passible d'une peine de prison ferme.


Le vendredi 15 septembre un jeune homme de 28 ans, déjà condamné à de nombreuses reprises, a écopé à Draguignan, dans le Var, d'une peine de six mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, pour avoir tué un félin, baptisé Chevelu, devenu un symbole de la maltraitance des animaux. Par ailleurs, il lui est desormais interdit de détenir un animal.

 

La reproduction des cétacés dans les delphinarium est interdite

 

Les dispositions prévues par le ministère de l’Environnement pour modifier et moderniser le fonctionnement des delphinariums français sont nombreuses. L’interdiction de la reproduction des cétacés est la plus importante. Mais l’arrêté prévoit aussi toute une série de modifications des conditions de leur vie en captivité. D’ici 6 mois à 3 ans, les spectacles nocturnes et les contacts directs entre le public et les animaux seront interdits. Les bassins devront être beaucoup plus grands et enrichis de cascades, de vagues et de courants pour éviter que les animaux s’ennuient.

Des travaux devront donc être réalisés. Les parcs marins français, que ce soit le Marineland, le parc Astérix dans l’Oise ou Planète sauvage en Loire-Atlantique, accueillent tous les ans des millions de touristes. 

Selon l’ONG de défense des animaux Sea Shepherd, 12 pays européens n’ont déjà pas ou plus de dauphins captifs. Le Royaume-Uni a fermé son dernier delphinarium dès 1993. La Finlande, l’année dernière. Aux Etats-Unis, plusieurs parcs restent en revanche toujours ouverts. En Asie, si la Chine crée de plus en plus de delphinariums, l'Inde a interdit ces établissements en 2013. C’est le premier pays dans le monde qui a accordé aux dauphins le statut légal de personne non humaine.

 

Suite aux scandales révélés dans les abattoirs...

 

Une proposition de Loi relative au respect de l'animal à l'abattoir a été déposée à la suite d'un rapport parlementaire. Elle comporte notamment les dispositions suivantes :

« Un Comité national d’éthique des abattoirs est mis en place au sein du Conseil National de l’Alimentation afin de débattre de l’évolution de la législation et de la réglementation relatives à la protection animale en abattoir".

Ce comité comprend notamment des représentants du secteur de l’abattage, des représentants des organisations professionnelles de salariés représentatives du secteur, des éleveurs, des associations de protection animale, des associations de consommateurs, des vétérinaires, des personnalités qualifiées en matière de bien-être animal, des représentants des cultes concernés par l’abattage rituel et des parlementaires.

La composition et les modalités de fonctionnement de ce comité sont précisées par décret. »

 

L'idée est de mettre autour de la table tous les acteurs de la filaire animale, depuis l'éleveur jusqu'au consommateur, en tenant compte des avis des experts en matière de bien-être animal et d'hygiène alimentaire, mais aussi de philosophes et de représentants des religions lorsqu'elles sont concernées.

Analyser les pratiques actuelles, les faire évoluer, les encadrer, afin que tous ceux qui veulent continuer à manger un bon steack ne se sentent pas complices de maltraitance animale.

 

Les veterinaires de garde pour les semaines à venir

 

                Les 21 et 22 octobre: Dr Grardel à Eu et Abbeville : 06.17.25.45.16

                Les 28 et 29 octobre: Dr Garnier et Amyot : 06.12.23.53.63

                Le 1° Novembre: Dr Caulier à Cayeux/mer: 07.87.46.22.80

                Les 4 et 5 Novembre: Dr Garnier et Amyot : 06.12.23.53.63

                Les 11 et 12 Novembre: Dr Coquet à Feuquieres : 03.22.30.30.46

                Les 18 et 19 Novembre: Dr Garnier et Amyot : 06.12.23.53.63

                Les 25 et 26 Novembre: Dr Maury à Beauchamps : 03.22.60.23.60

                Les 2 et 3 Décembre: Dr Garnier et Amyot : 06.12.23.53.63

                Les 9 et 10 Décembre: Dr Grardel : 06.17.25.45.16                                                          Les 16 et 17 Décembre: Dr Maury à Beauchamps : 03.22.60.23.60

                Les 23, 24 et 25 décembre, Dr Coquet à Feuquieres : 03.22.30.30.46                            Les 30 et 31 Décembre: Dr MAury à Beauchamps : 03.22.30.23.60