Connexion
Clinique Vétérinaire
de la Poste
25, place Clemenceau
80100  Abbeville
Tél : 03 22 24 21 21

Ptit journal N°40


 

 

La fin de l'année approche, l'heure des bilans et des projets, des bonnes résolutions...

Avant tout cela, je voudrais vous parler de l'émission sur les croquettes qui est passée sur la 5 il y a quelques semaines... Petit debrief.

Puis, les actualités de nos cliniques, et les plannings des vétérinaires de garde.

 

 

 

 

 

La fameuse émission de la 5 sur les croquettes...

 

Nombreux êtes vous à avoir vu cette  émission, et à nous en avoir parlé... Alors, j'ai consacré une heure de mon week-end à la regarder.

 

C'est censé être une émission d' "investigation" sur le monde des croquettes alimentaires de nos animaux de compagnie. Ce qui est dommage c'est qu'il y a de vraies questions à aborder et à poser aux industriels, et que l'émission était surtout là pour faire du scandale, pour révolter, pas pour poser des questions ni y répondre.

 

Sur la forme, l'émission mélange des faits réels avec des "vidéos internet" dont on ne connait pas l'origine, énonce des contre-vérités, interroge des spécialistes qui ne sont pas clairs, et nous montre des images touchant notre sensibilité.  Faire du scandale pour faire de l'audience, c'est un business, mais ce n'est pas ma façon de voir les choses.

 

 

Je voudrais développer votre sens critique, vous donner quelques arguments factuels, puis vous vous ferez votre propre idée.

 

 Vous êtes prêts ? Alors on y va!

 


Tout d'abord, il est indiqué que 7 millions de chiens et 13 millions de chats en France mangent des croquettes. Sachant qu'ils ne sont pas tous à l'agonie, cela peut vouloir dire qu'ils mangent relativement correctement, non ?

La dame éleveuse de labradors est présentée à l'écran. Elle nourrit ses chiots avec des croquettes de grande marque depuis 20 ans et elle produit des champions du monde... Je doute que si les croquettes étaient vraiment nocives ou toxiques ses chiens seraient aussi beaux, vifs, bien portants. Elle annonce qu'elle paie entre 500 et 700 € par mois ces aliments. Elle reçoit, en outre, comme tous les autres, des cadeaux pour ses chiens champions, aliments et autres. Ce qui, aux dires de la journaliste, est la preuve d'une collusion avec les industriels alimentaires. Qui s'offusque que Miss France gagne une voiture ? Ce sont des pratiques courantes qui s'apparentent à de la publicité, ce qui n'a rien de choquant.

 

Selon une étude Soffres de 2014, la durée de vie des chats a augmenté de 18 mois entre 2006 et 2014 ... Cela tend à prouver que les propriétaires font plutôt ce qu'il faut pour leurs chats, et particulièrement grâce à des aliments de meilleure qualité.

 

Reprenons point par point...

 

- Au début du reportage, il est dit que les français dépensent en moyenne 500€ par an pour l'alimentation de leur chat. Cela fait 41,60€ par mois et par foyer. Un paquet de croquettes de qualité vétérinaire et d'1,5kg, permettant de nourrir un chat 1 mois, coûte une vingtaine d'euros... Même en rajoutant un anti-puce et les vermifuges, je ne vois pas comment on peut arriver à ce chiffre... Bref, première exagération.

                           Alors, il mange quoi ce chat des rues du Maroc? Des intestins de poulet, remplis de céréales!

 

- Lors de la visite d'une usine, le responsable interwievé grignote des croquettes, sous le regard goguenard de la journaliste... Et pourtant, c'est vrai. J'ai eu la chance de visiter 2 usines de fabrication de croquettes, tout le long de la chaîne, les ouvriers les grignotent, avant qu'elles ne soient recouvertes d'un spray gouteux assez gras, qui donnera envie au chien de manger la croquette, mais qui nous dégoute un peu. Avant le spray ? Cela a le gout de chips bacon ! Rien de choquant ni de scandaleux... Le ton de la journaliste donne à penser que le monsieur fait ça pour faire du genre, elle prend l'air dégouté : pas très objectif comme attitude.

 

- La dame demande ensuite à visiter l'unité de production, ce qui lui est refusé. C'est normal car c'est un circuit fermé... Et oui ! Comme dans toutes les usines avec des règles d'hygiènes très strictes, les visites sont parfaitement limitées aux employés et aux inspecteurs qui opèrent les contrôles ... N'y voyez aucune malice, c'est plutôt rassurant.

 

- Le reportage laisse entendre que les aliments sont préparés avec des rebuts, des déchets des abattoirs. En France, les viandes qui composent les aliments des nos animaux de compagnie sont toutes propres à la consommation humaines d'un point de vue hygiène et sécurité. En fonction des saisons, et des cours des viandes, ce sont les morceaux qui ne partent pas chez les bouchers qui sont achetés. Les morceaux du pot au feu pendant les saisons chaudes, les joues, les abats, qui ne sont pas tellement prisés sur nos tables toute l'année... Les fabricants ont d'ailleurs signé une charte pour ne pas faire de concurrence à l'homme pour les matières premières. En revanche, la qualité des protéines est la même.

 

- Il est indiqué que certaines usines incorporent de la poudre d'os ou de corne aux croquettes. C'est strictement interdit en Europe (Règlement de base CE n° 1069/2009). Si les journalistes ont ce type d'informations, il est de leur devoir de le dénoncer haut et fort, et de dire qui sont ces entreprises. Là, il y a réellement de l'arnaque, car des cornes ou des os sont constitués à plus de 90 %de protéines, mais des protéines qui ne peuvent pas être digérées. La lecture  des indications de taux de proteines sur ces paquets laissent croire à un aliment de bonne qualité, alors qu'il n'en n'est rien. Il est certain que la totalité de la poudre d'os, de la corne ou de sabot se retrouvent dans les selles, ne sont pas assimilés.

C'est ainsi que des croquettes de très basse qualité, à très petit prix, non fabriquées en Europe, peuvent afficher des taux de protéines acceptables grâce à l'utilisation de ces produits. Mais ça, la speakrine ne le dit pas, le professeur de sport non plus. Alors, si de telles croquettes existent et sont vendues en France, cela doit être dénoncé haut et fort, nommément. Ce que l'émission ne fait pas.

 

On comprend ainsi que la lecture des étiquettes n'est pas une source suffisante d'information. Un taux de protéine ne veut rien dire s'il s'agit de protéines non digestibles. C'est un vrai problème, qu'il faut dénoncer, et sur lequel la législation devrait avancer grandement.

 

Je vous donne un autre exemple de règlementation en vigueur, qui, je pense, est une grande source de tromperie pour les propriétaires acheteurs :

 

Mention visible sur l’étiquette

Réalité dans la liste des ingrédients (conformité au code de bonnes pratiques)

"Arôme de boeuf"

Bœuf 0%, arôme ajouté

"Aromatisé avec du bœuf"

+ de 0% mais moins de 4% de boeuf

"Avec du bœuf" ou "contient du boeuf"

Min. 4% de boeuf

"Riche en bœuf"

Min. 14% de bœuf

Marque du produit assorti de l’ingrédient « bœuf »

Min. 26% de boeuf

Marque du produit assorti de « tout bœuf »

 

Rien d’autre que du bœuf et les additifs autorisés, compléments nutritionnels et de l’eau pour la fabrication.

 

 Enfin, il est bon de préciser que le régime BARF dont il est question à la fin de l'émission, utilise les carcasses entières de poulets, c'est à dire y compris les os, tendons et autres protéines non digestibles.

 

- Les glucides. Tout d'abord, sachez que c'est par convention, depuis toujours et dans tous les pays que les taux de glucides ne sont pas écrits sur les analyses des étiquettes. Ils sont déduits par soustraction, qui n'est d'ailleurs pas très compliqué à trouver... 100 moins tous les autres pourcentages, et zou, vous l'avez votre taux de glucides! Il est également vrai que pour une plus grande lisibilité, on pourrait préciser ce taux.

Ils ne sont jamais nuls, il y a toujours des glucides, indispensables à la vie !

Il serait bon d'expliquer à monsieur le professeur de sport (sans aucune formation vétérinaire, scientifique et nutritionnelle animale... c'est comme si je vous faisais une leçon sur le PSG et Neymar !) que le gluten est une protéine, et non un sucre. Ca commence par GLU, mais la ressemblance s'arrête là ! Le gluten de maïs est donc une protéine végétale, parfaitement utilisable par nos carnivores domestiques.

Bref... beaucoup de bruit pour rien. 

 

C'est une contre vérité, je suis désolée de contredire ma consoeur qui a dû oublier certains de ses cours de nutrition, d'affirmer que le chien et le chat sont des carnivores stricts. Effectivement, regardons le loup, le renard, le lion, dans la nature... Que mangent-ils ? Des souris entières pour le renard, les intestins, les panses et tout ce qu'il y a dans l'abdomen des antilopes et des moutons pour les loups et les lions. Et qu'y a t'il dans une souris, dans l'intestin et la panse des herbivores? De l'herbe et toutes sortes de céréales!

 

 

Il est idiot de parler de "glucide" comme d'une seule chose, le sucre. Il faut parler DES glucides. En effet, c'est une ânerie de confondre sucres rapides et sucres lents : l'amidon dont il est question est indispensable comme source d'énergie pour nos carnivores domestiques, comme pour nous même. C'est ce qui est contenu dans les céréales, les pommes de terre, le riz, les pates, etc. Il est

vrai que l'amidon doit être très cuit pour être       Les loups ont mangé l'estomac!     

bien digéré par nos petits animaux de 

compagnie... ou prédigéré par des herbivores

pour être mangé par les animaux sauvages.

                                                                     


Il est facile, en laboratoire, de mesurer la digestibilité d'un aliment. Par exemple, on mesure la quantité d'amidon dans une croquette avant de la donner à manger au chien, puis on mesure combien il reste d'amidon non digéré dans les selles.

Je vous conseille la lecture de cette étude vétérinaire, qui explique tout cela en détails :

 

http://www.afstal.com/medias/File/Atelier-nutrition/ateliers-afstal-alimentation-des-carnivores,-physiologie,-besoins,-produits-et-tendances.pdf

 

On sait ainsi ce qui a été utilisé par le chien ou le chat. L'amidon est digestible à environ 90 % par nos carnivores domestiques, 7 fois mieux que chez le loup. En effet, il y a près de 30 000 ans, une mutation génétique chez le loup, qui commençait à être domestiqué par l'homme, lui a permis de digérer l'amidon.

 

(http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-pourquoi-le-chien-digere-le-pain-31034.php)

 

Les glucides sont utilisés lors d'effort, comme une course par exemple. S'il est vrai que des protéines peuvent être transformées en glucides, c'est un procédé coûteux en énergie pour l'animal, et lent. Quand le chien doit courir, il a besoin de son énergie dans l'instant, pas 3 heures après. C'est pour cela que tous les régimes préparés pour vos animaux de compagnie, qu'ils soient croquettes, boites ou préparés à la maison contiennent une part de féculent. Ce n'est pas uniquement pour la texture des aliments, comme le sous entend le reportage.

 

Les sucres rapides doivent eux, être ingérés en très petite quantité... Mais personne n'en parle dans le reportage. Ces sucres sont ceux qui donnent le goût sucré aux aliments. On les trouve dans les fruits, les bonbons... C'est tout de même dommage, un reportage sur l'alimentation animale dans lequel aucun nutritioniste n'intervient !

Les labos les plus sérieux n'incorporent aucun sucres rapides dans leurs aliments... Par exemple Royal Canin !

 

- Les mycotoxines : on nous dit que les taux de mycotoxines trouvés dans les croquettes sont inférieurs aux normes édictées pour les humains... Alors ou est le problème ?

La spécialiste des mycotoxines implique celles-ci dans une baisse de la fertilité des femelles lors d'intoxication. C'est vrai. Mais l'éleveuse de labradors n'a pas de souci de reproduction avec ses mamans me semble t'il ?  La spécialiste présente ensuite des photos de foetus de chatons présentant des malformations à la naissance ... Cela laisse sous entendre que des mycotoxines, sous entendu des croquettes, en sont responsables. Mais si vous écoutez bien, à aucun moment elle ne dit que les mycotoxines ont provoqué cela. Elle ne démontre rien. Elle n'a pas analysé l'alimentation de ces chats. Elle indique juste que les chats mangent des croquettes. De telles malformations peuvent trouver des origines multiples et non nutritionnelles. Que sait-on d'une potentielle consanguinité, malheureusement très fréquente dans cette espèce, d'une éventuelle maladie présente dans l'élevage... Pas très sérieux tout cela...

En revanche, si elle avait une réelle preuve de la responsabilité d'un aliment dans ce malheureux évènement, ce serait criminel de ne pas le révéler.

 

Tous les aliments, pour les humains ou pour les animaux peuvent être contaminés à des degrés divers par des mycotoxines. Ces mycotoxines sont le produit de dégradation de levures présentes naturellement dans notre environnement. On ne peut pas les éliminer simplement. Mais il existe de normes de sécurité, qu'il convient de respecter à tout prix.

 

https://observatoire-des-aliments.fr/dico-environnement/les-mycotoxines

 

 

- Le BARF (alimentation os et viandes crues) et la mode du tout protéine : c'est vraiment une mode, tout comme le régime Dukan, hyperprotéiné, pour maigrir... Tous les diététiciens et les vétérinaires sont effarés des conséquences sur ceux qui les suivent à long terme : maigreur, carences alimentaires, carence en vitamines, en acides gras, insuffisance rénale... Bref, pas top. Promouvoir une telle alimentation est dangereux et contre productif.

 

Alors, que penser ?


Faites confiance aux professionnels! nous ne sommes pas là pour vous convaincre de quoi que ce soit, mais pour que vos animaux soient en bonne santé. Comme vous, nous souhaitons que les industriels soient honnêtes et transparents, nous souhaitons savoir ce que nous offrons à nos animaux.

Soyez critiques avec les infos que vous trouvez, cherchez des preuves, des éléments factuels, tangibles, précis, indubitables... Et méfiez vous des complotistes, des spécialistes à la gomme et des exaltés! 

Les aliments industriels sont une possibilité, et nous connaissons ceux que nous vous proposons. Bien entendu, si vous avez le temps et l'argent pour préparer tous les jours un repas équilibré pour votre animal, c'est également très bien, et nous vous aiderons à l'organiser si vous le souhaitez.

 

Ah ! une dernière chose sur les aliments soit disant formidables, que l'on ne trouve que sur internet... Allez donc voir où ils sont fabriqués... Au Canada?  Génial... Outre un bilan carbone désastreux, sachez que la viande aux hormones est parfaitement légale en Amérique du Nord...  Alors, les perturbateurs endocriniens, il va en bouffer Kiki !

 

Bref... cette émission ne vous a rien appris, elle ne vous a pas aidé à mieux choisir l'aliment qui convient à votre animal, elle a juste essayé de vous faire peur en touchant votre sensibilité...

J'espère que cet article aura un peu éclairé votre lanterne,  que vous êtes devenu des pros de la nutrition animale et que vous saurez répondre aux cassandres qui nous entourent.

 

Si le sujet vous passionne, nous l'aborderons avec plaisIr lors de votre prochain passage... Je ne peux pas résumer un quelques ligne une discipline entière!

 

 

               Quel que soit l'aliment choisi...l'important est de ne pas en abuser!



Les nouvelles de nos Cliniques:

 

Un joli bilan pour cette année 2017 qui se termine. Nous avons fêté les 20 ans de l'ouverture de la Clinique vétérinaire de la Poste à Abbeville, le 1° avril dernier. 

La semaine dernière, Justine et Floriane sont allées au congrès national des vétérinaires, à Nantes. Elles ont passé 2 jours, pour réactualiser leurs connaissances, se mettre au fait des dernières nouveautés, et rencontrer des collègues.

En Octobre, Anne Laure a suivi une journée de formation consacrée aux chats.

Nous avons depuis 1 an testé l'utilisation du Laser médical, dont nous vous avons déjà parlé... Nous sommes très enthousiastes devant les résultats obtenus. Au printemps prochain, les Dr Amyot et Garnier vont suivre une formation avec les vétérinaires du Zoo de Beauval, qui utilisent le même laser que nous, afin d'optimiser leur  pratique.

En 2018, la Clinique Vétérinaire du Champ de Mars va investir dans une radio à développement numérique. Outre un gain de temps appréciable lors du développement des clichés, c'est la facilité de transmission des clichés au propriétaire ou à un confrère, ainsi que le travail du numérique qui sont intéressants.

Bientot 2 ans avec Chronovet ! Cela fera 2 ans au mois de janvier que nous travaillons avec Chronovet, un site de vente en ligne d'aliments vétérinaire, avec livraison dans vos cliniques. C'est un vrai succès, preuve que ce service novateur vous est vraiment utile.

 

Les vétérinaires de Garde pour les semaines à venir.

 

Les 9 et 10 décembre: Dr Grardel à Eu et Abbeville: 06.17.25.45.16

Les 16 et 17 décembre: Dr Maury à Beauchamps: 03.22.30.23.60

Les 23, 24 et 25 décembre: Dr Coquet à Feuquière: 03.22.30.30.46

les 31 et 1° janvier: Dr Maury à Beauchamp: 03.22.30.23.60

Les 6 et 7 janvier: Dr Garnier et Amyot, Abbeville et Eu: 06.12.23.53.63

Les 14 et 15 janvier: Dr Caulier à Cayeux: 07.87.46.22.80

Les 20 et 21 janvier: Dr Grardel à Eu et Abbeville:06.17.25.45.16

Les 27 et 28 janvier: Dr Coquet à Feuquière: 03.22.30.30.46

Les 3 et 4 février: Dr Maury à Beauchamp: 03.22.30.23.60 


 

2 gros chats partent en chasse à la tombée du jour, parc Queen Elizabeth, Ouganda